ConsommActeur, la newsletter de l'Association Léo Lagrange pour la défense des consommateurs
ConsommActeur, la newsletter de l'Association Léo Lagrange pour la défense des consommateurs - avril 2016
 
A LA UNE
 

Vers la fin de la participation des consommateurs français en normalisation ?

 

Tous les consommateurs connaissent la norme NF, elle est pour eux une référence qui les guide sur le marché des produits. Aujourd’hui, 90% des normes sont fabriquées au niveau européen ou international. Mais l’avenir de la participation des représentants des consommateurs en normalisation est remis en cause, faute de financement du ministère de l’industrie. Lire l'article

 
ACTUALITES
 

Résiliation du contrat d’assurance emprunteur à l’échéance : un espoir déçu

Dommage pour les consommateurs, la première chambre civile de la Cour de cassation vient de prendre position contre la résiliation à l’échéance annuelle des contrats d’assurance groupe souscrits par les emprunteurs auprès de leur banque.

 
 

Vers la mort programmée du chèque ?

Le gouvernement souhaite réduire la durée de validité des chèques courant 2016. Avec en toile de fond l'idée d'inciter à l'abandon d'un moyen de paiement encore largement utilisé en France.

 
 

Avec Théo, l’entreprise craque pour les normes volontaires

Découvrez en vidéo l’histoire de Théo, jeune entrepreneur qui s’aperçoit du bien-fondé de s’impliquer dans l’élaboration des normes volontaires puis de les utiliser pour lancer son activité et gagner en compétitivité.

 
 
3

Quand H&M traîne au Bangladesh mais court à Paris !

Suite à la catastrophe du Rana Plaza qui avait fait plus de 1200 morts au Bangladesh, le groupe H&M avait signé en 2013 un accord pour améliorer la sécurité dans ses usines. Trois ans plus tard, le Collectif Ethique sur l'Etiquette dénonce toujours les conditions d’insécurité dans lesquelles travaillent les usines fournissant H&M.

 
 

Fin de la trêve hivernale: comment éviter l’expulsion ?

Le 31 mars dernier, la trêve hivernale prenait fin. Cette situation est souvent vécue par les locataires de bonne foi mais dans l’impossibilité de faire face au paiement de leurs arriérés de loyer comme une période de sursis. Mais des solutions peuvent (parfois) être trouvées pour éviter l'expulsion.

 
 
 
CA N'ARRIVE PAS QU'AUX AUTRES
 
 
Des pneus bien usés
 
 
Interdiction de flâner en boutique
 
 
Pénalité pour changement d’assureur !
 
Un sèche-linge bien fragile!
 
 
NOUS TROUVER
» Nos permanences
 
© 2016 Association Léo Lagrange pour la Défense des Consommateurs | Mentions légales