Accueil / Toute l’actualité / Bugs à répétition pour la carte grise en ligne

Bugs à répétition pour la carte grise en ligne

Pour beaucoup d’usagers, se rendre dans une administration constitue souvent la croix et la bannière : il faut se déplacer, s’organiser pour être disponible aux jours et heures d’ouverture, et une fois sur place, attendre (souvent trop longtemps) son tour ; et s’il manque un document vous êtes bon pour reprendre un rendez-vous! La solution trouvée par les administrations : la dématérialisation, quand elle fonctionne! Illustration avec la délivrance de la carte grise en ligne.

En effet, dans le cadre de la modernisation des services de l’Etat et du plan préfectures nouvelles générations, la demande de délivrance du certificat d’immatriculation (la carte grise) de votre véhicule est entièrement dématérialisée depuis le 6 novembre 2017. Impossible donc de se déplacer à la préfecture à ce sujet, on vous renvoie vers le site en ligne de l’agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Mais pas de panique, l’administration avait normalement tout prévu.

Tout d’abord, vous devez créer un compte en ligne sur le site de l’ANTS. Ce compte usager vous donne la possibilité de faire une demande pour le permis de conduire, une carte d’identité ou un passeport. Et si vous faites partie des 2.4 millions de français qui utilisent FranceConnect, vous pouvez faire cette démarche via ce dispositif de connexion.

Au préalable, vous devez scanner vos documents ou disposer d’un appareil susceptible de faire des photos numériques.
Une fois connecté, plusieurs demandes sont possibles : immatriculer pour la première fois votre véhicule d’occasion (les professionnels de l’automobile sont toujours habilités à agir à la place des acheteurs), modifier l’adresse sur votre carte grise, demander un duplicata, signaler un changement dans la situation du véhicule…

Les préfectures ont néanmoins prévu des points d’accueil numérique pour les personnes ne disposant pas d’outil informatique. Des médiateurs peuvent également accompagner les usagers en difficulté.

Certains sites privés vous proposent contre paiement de faire cette démarche à votre place. Rappelons que ce service est entièrement gratuit sur le site de l’ANTS. Soyez vigilant!

Mais voilà, de gros grains de sable sont venus enrayés la machine, car depuis le mois de novembre, le logiciel géré par l’ANTS a connu des bugs informatiques. Résultat : un retard de plusieurs semaines dans la délivrance des cartes grises. Parmi les problèmes rencontrés, l’impossibilité d’immatriculer les véhicules en WW, modèles importés non reconnus…Des concessionnaires contraints de stocker leurs nouveaux véhicules, sans pouvoir livrer leurs clients ont même saisi la justice. Une vraie pagaille qui concernerait 100 000 demandes en attente (source France Info du 5 décembre 2017).

Toutefois, si l’on en croit le Ministère de l’Intérieur, ces dysfonctionnements devraient être résorbés pour l’année 2018. Preuve en est que le passage au tout numérique dans l’administration semble bien difficile.