Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / des réparations à la pelle!

automobile des réparations à la pelle!

Nous avons acheté une Peugeot 208 like en septembre 2014. Aujourd’hui nous avons un problème avec le bas-moteur, il faut le changer car il consomme trop d’huile. Peugeot a reconnu le défaut du constructeur et prend en charge 65% des réparations. La prise en charge ne doit-elle pas être de 100% dans ce cas précis?

Léo répond:

Le défaut du constructeur est assimilable à un vice caché (article 1641 du code civil), c’est à dire un défaut qui existait dès l’origine, au moment de la réalisation de la vente et qui rend le véhicule impropre à l’usage auquel on le destine. Dans ce cas, l’acheteur a le choix  de garder le bien défectueux et obtenir une diminution du prix, ou demander la résolution (l’annulation) de la vente. Dans votre cas, vous êtes  en droit d’exiger une prise en charge totale des réparations, d’autant que légalement vous pourriez faire un choix qui aurait un coût manifestement plus important pour le constructeur!