Accueil / Toute l’actualité / Etudiants : ce qui vous attend!

Etudiants : ce qui vous attend!

Beautiful student girl standing in school hall and thinking. A happy group of his friends is behind him.

Le temps du lycée est désormais révolu, le baccalauréat en poche vous voilà désormais étudiant! Cette nouvelle vie implique le plus souvent, une plus grande autonomie. Alors voici quelques conseils pour vous lancer sereinement dans l’univers des jeunes adultes.

Lorsqu’on envisage de poursuivre des études supérieures, plusieurs questions se posent très vite. Quelles études, dans quelle ville, comment financer ses études, se loger, se nourrir et mettre toutes les chances de son côté pour réussir? Si pour beaucoup d’entre vous, à la fin septembre, des réponses ont été apportées, notamment pour le choix de l’école, et du logement, certaines questions demeurent.

Concernant le financement, bien avant le début de l’année scolaire, l’étudiant doit remplir une demande de bourse dite sur critères sociaux attribuée en fonction de l’âge de l’étudiant, des ressources et de la composition de sa famille… Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 28 ans, au 1er septembre de l’année universitaire et suivre une formation qui peut accueillir des boursiers.

Il s’agit en pratique d’une procédure unique (Dossier Social Étudiant) qui comprend vos choix de filières, d’universités, et aussi les besoins en logement étudiant. Ce statut d’étudiant boursier vous permet de bénéficier de l’exonération des droits d’inscription, de la cotisation à la sécurité sociale étudiante et vous serez prioritaire dans l’attribution d’un logement étudiant Crous.

Si vous ne remplissez pas les conditions pour bénéficier des bourses, et si vous ne pouvez pas solliciter vos parents, peut être aurez-vous besoin d’un prêt étudiant. Voici quelques conseils avant de vous engager :

Tout d’abord définissez  la somme dont vous aurez besoin, pour quelles dépenses. Ensuite étudiez soigneusement le marché et faites jouer la concurrence entre les banques (le taux d’intérêt, les frais de dossier, l’assurance..). Sachez aussi que la caution solidaire des parents sera le plus souvent exigée. Ainsi, en cas de non-paiement des échéances du prêt, vos parents devront rembourser à votre place.

Définissez aussi les modalités de déblocage des fonds. Un déblocage en plusieurs fois peut être intéressant s’il s’agit d’un prêt sur plusieurs années, destiné à financer les frais de scolarité annuels. Ou bien, vous déciderez d’opter pour un remboursement différé total, c’est-à-dire que vous ne rembourserez que lorsque vous serez entré dans la vie active. Le prêt pourra donc être long, et son coût très important.  Enfin, vous pourrez choisir un remboursement différé partiel. Dans ce cas, vous vous engagez à rembourser les intérêts et l’assurance chaque mois pendant vos études. Le capital sera remboursé à la fin de votre cursus.

En outre, il existe aussi le prêt étudiant garanti par l’Etat. D’un montant de 15 000 € maximum, ouvert à l’ensemble des étudiants de moins de 28 ans et sans conditions de ressources, ni caution parentale, ce dispositif concerne la Société Générale, le Crédit mutuel, le CIC, les Banques populaires, et les Caisses d’épargne du groupe BPCE.

Attention : Ne perdez jamais de vue qu’un crédit quelle que soit sa nature doit être remboursé.

Une fois la question du financement réglée, il vous faudra peut-être trouver un logement.

Sachez que vous pourrez bénéficier d’aide au logement sous certaines conditions. Renseignez-vous auprès de la caisse d’allocations familiales. Quel que soit le type de logement choisi celui-ci devra être assuré.

Pour vous loger, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Il peut s’agir, d’une colocation, d’une location meublée.

Vous allez aussi vous déplacer et vous amuser. Renseignez-vous, il existe probablement des tarifs étudiant pour pratiquer des sports ou des activités culturelles ainsi que des cartes d’abonnement pour vous déplacer en bus, en train, à vélo à moindre coût.

Pour être performant, il faut être en forme. N’oubliez pas de prendre soin de votre santé. Peut-être pourrez-vous bénéficier jusqu’à 25 ans d’un tarif préférentiel de la complémentaire santé de vos parents. Renseignez-vous.

Dans le cadre de votre cursus, vous serez probablement amené à effectuer des stages. Sachez que la réglementation encadre le recours à des stagiaires, et impose aux entreprises, une rémunération minimum pour les stages d’une durée de plus de 2 mois. Une convention de stage, sera conclue entre l’école ou l’université, l’entreprise et le stagiaire, et le cas échéant, elle devra mentionner cette indemnité légale.

De même, si vous décidez de travailler, comme 74% des étudiants pour financer vos études (sondage réalisé par Météojob pour le journal  l’Étudiant, septembre 2014), tentez de trouver, dans la mesure du possible, un emploi adapté à vos horaires d’études, car le financement de vos études ne doit pas se faire au détriment de vos résultats scolaires!

Ça y est votre vie dans le monde des contrats a commencé, nous  vous souhaitons une belle rentrée universitaire!