Voyage In ze box!

J’ai passé deux nuits à la Gourmandine à Eslette les 5 et 6 mai derniers. Lors de la réservation avec deux Wonderbox « Châteaux et belles demeures » à 69 euros, j’ai précisé que nous souhaitions séjourner à quatre personnes. L’hôtelier m’a donc donné le tarif de 120 euros par nuit. J’ai pensé qu’il s’agissait d’un tarif hors Wonderbox  et envoyé le chèque de caution de 142 euros. Lors de notre départ, j’ai demandé à l’épouse de l’hôtelier de vérifier le tarif car pour moi : 120 euros * 2= 240 euros – 2 Wonderbox à 69 euros chacune, il ne me restait donc que 100 euros à payer contre le chèque de 142 euros. A notre retour, j’ai envoyé un mail pour demander des explications. On me répond que lors de ma réservation par téléphone, il m’avait été expliqué que notre bon s’appliquait uniquement pour un séjour dans leur chambre double Toutencarton, et non dans leur chambre familiale. Ils n’acceptent pas de perdre la commission de Wonderbox de 30% sur une chambre familiale la plus demandée, surtout sur un weekend prolongé. Est-ce normal?

Léo répond :

picot-m-leoNous avons vérifié sur le site Wonderbox le contenu de la prestation proposée par cet hôtel dans la box « Châteaux et belles demeures »: la chambre proposée était bien pour deux personnes. Votre réservation n’était donc pas soumise aux conditions générales de Wonderbox. Par conséquent l’hôtelier aurait eu légalement le droit de refuser vos bons Wonderbox pour payer la chambre familiale réservée. En déduisant la valeur des deux bons hors commissions (soit 49€ revenant à l’hôtelier), cet hôtelier vous a accordé un « vrai » geste commercial. Il n’y était pas obligé.