Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / Interdiction de flâner en boutique

commerce Interdiction de flâner en boutique

Je suis resté avec un ami au rayon des livres d’une librairie pour passer le temps. Le vigile et la personne en charge de la caméra ont trouvé qu’au bout d’une demi heure, notre temps pour trouver un livre était trop long et nous a obligé à quitter le magasin ! 

Léo répond :

picot-m-leoUn vigile de magasin a pour mission de veiller à la sécurité des lieux, mais surtout d’empêcher les vols. Ses pouvoirs sont assez limités puisqu’il  peut juste procéder à l’inspection visuelle des bagages à main et c’est seulement avec le consentement de leur propriétaire qu’il peut les fouiller.
En présence d’un flagrant délit, ou selon la jurisprudence de soupçon sur la réalisation du flagrant délit, le vigile ne peut qu’appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche (Art 73 du Code de Procédure Pénale). Exceptés ces pouvoirs, ils n’ont pas plus de droit qu’un citoyen quelconque. Ils ne peuvent en aucun cas vous  mettre à la porte du magasin si vous ne troublez pas l’ordre public. Dans votre cas, il s’agit d’un excès de pouvoir du vigile. Vous pouvez  effectuer une réclamation auprès du supérieur hiérarchique et/ou directeur du centre commercial afin de dénoncer ces agissements, voir dans les cas les plus graves (violences verbales ou physiques),  contacter les services de police.