Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / Je voulais de l’occasion

automobile Je voulais de l’occasion

J’ai fait appel à un garage vitrine du groupe PSA qui a refusé l’utilisation de pièces de réemploi sans m’en avertir. Ce n’est qu’au moment d’établir la facture (très salée!) qu’il m’a précisé que la réparation avait été faite avec des pièces neuves. Le garagiste ne peut pas prouver qu’il a cherché en vain des pièces d’occasion. Que puis-je faire?

Léo répond :

La loi de transition énergétique du 17 août 2015 impose depuis le 1er janvier 2017, aux professionnels de l’entretien et de la réparation automobile, de proposer à leurs clients d’opter pour des pièces de réemploi (c’est-à-dire des pièces d’occasion ou des pièces en échange standard) afin notamment de faire baisser la facture. Malheureusement, dans les faits, on constate que tous les professionnels ne jouent pas le jeu (voir enquête de 60 millions de consommateurs n°529 du mois de septembre 2017). D’ailleurs le texte actuel ne prévoit pas de sanction en cas de défaut d’information. En revanche, le professionnel peut refuser d’utiliser des pièces de remploi s’il considère qu’il existe un risque pour l’environnement, la santé publique ou la sécurité routière.