Accueil / Toute l’actualité / La fin des frais d’itinérance en téléphonie

La fin des frais d’itinérance en téléphonie

Depuis le 15 juin, votre opérateur ne peut plus vous facturer les frais d’itinérance (ou roaming) lors de vos appels ou sms émis ou reçus en Europe (DOM compris) depuis votre mobile.

Mais attention ces frais sont toujours dus si vous êtes à l’étranger par exemple aux Etats-Unis et que vous téléphonez à votre correspondant resté en France ou dans un autre Etat de l’Union Européenne (sauf si les communications vers l’Amérique du Nord sont incluses dans votre forfait).

Les frais d’itinérance concernent aussi internet. En effet, l’abonné dispose, lorsqu’il se trouve en Europe, d’un nombre limité de Gigas utilisable en Europe et ce, au prix d’un appel local (De 5 à 25 gigas en moyenne selon les opérateurs). Toutefois en cas de dépassement de l’enveloppe globale attribuée, les connexions à internet sont alors facturées hors forfait à savoir:

  • 3,2 centimes par minutes pour les appels;
  • 1 centime par SMS;
  • 7,7€/giga pour les données mobiles (puis 2,5€ à compter du 1er janvier 2022).

Avec ce nouveau système, fini les factures exorbitantes lors d’un week end à Venise! D’autant que cette règlementation concerne les forfaits illimités, 2h ou 4h d’appels ou encore low cost (jusqu’à épuisement du forfait).

Surtout que si vous n’aviez pas penser à désactiver la fonction « données à l’étranger » sur votre smartphone, il n’était pas rare que celui-ci se connectait automatiquement, par défaut, sur le réseau européen. De retour en France ou même au cours de votre séjour une note bien salée était bien souvent au rendez-vous!

Sachez toutefois que, lorsque vous arrivez dans un nouveau pays, votre opérateur vous informe par sms du nombre de gigas que vous pouvez utiliser et du coût des communications et sms reçus et émis depuis votre destination.

La suppression des frais d’itinérance intervient en application du règlement européen n°531/2012 du parlement européen et du conseil du 13 juin 2012 concernant l’itinérance sur les réseaux publics de communications mobiles à l’intérieur de l’Union, modifié par le règlement 2015/2120 du Parlement Européen et du Conseil du 25 novembre 2015 établissant des mesures relatives à l’accès à un internet ouvert.

Si la suppression officielle de ces frais date du 15 juin, certains opérateurs avaient déjà pris ce virage avant son entrée en vigueur. L’opérateur Free en tête offrait des communications vers 35 pays et 5 Go de données dès le mois de mars au prix d’un appel local, suivi au mois de mai par Bouygues Telecom et Orange qui engageaient à leur tour cette réforme.
Seul l’opérateur SFR aura attendu la dernière minute. Néanmoins, la plupart des opérateurs ont adapté leurs offres au-delà de ce qu’imposaient les textes (notamment en accordant un volume de data plus élevé).

Bonne nouvelle donc pour tous les inconditionnels du mobile qui peuvent désormais voyager et se connecter en toute tranquillité …ou presque!