Accueil / Toute l’actualité / La médiation en assurance évolue

La médiation en assurance évolue

actu-assurance-mediationSouscrire une assurance ? Rien de plus simple ! En ligne, auprès de sa banque, d’un agent général, d’un courtier, … mais en cas de litige, quelle est la marche à suivre ? Jusqu’alors, si l’assuré rencontrait un litige avec son assureur, et après avoir adressé sa réclamation au service gestion de sinistre (ou clients), puis au service consommateurs (ou relations clientèle), il pouvait soumettre son dossier, en dernier recours, au médiateur de son assurance.

Ainsi, celui-ci différait selon que l’assureur en cause était une mutuelle d’assurance ou une société d’assurance. Dès lors, plusieurs médiateurs coexistaient : le médiateur de la fédération française des sociétés d’assurance (FFSA), le médiateur du Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (GEMA) ou encore le médiateur propre de l’assureur (si ce dernier n’avait pas adhéré à la charte de médiation du GEMA ou de la FFSA).

Depuis le 1er septembre 2015, la profession de l’assurance a mis en place une association unique de la médiation pour l’ensemble des sociétés d’assurance. Désormais, les assurés devront donc s’adresser, si la société d’assurance en cause n’a pas désigné son propre médiateur, à la Médiation Assurance TSA 50 110 75441 Paris cedex 09.

Rappelons que la médiation est une bonne alternative à la résolution d’un conflit avec son assureur d’autant que la saisine du médiateur a pour effet de suspendre la prescription (le délai pour agir en justice) pendant la période d’instruction du dossier.