Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / Mieux « veau » informer!

Alimentation Mieux « veau » informer!

Je prends contact avec vous pour vous signaler un problème d’étiquetage sur de la viande hachée maison vendue par le centre commercial Carrefour Market de Bréal sous Montfort. J’ai sollicité le service clientèle de cette chaîne de distribution qui a pris note de ma réclamation le 11 juin 2016 mais à ce jour ma demande est restée sans suite. Le lot de cette viande est toujours en vente avec un étiquetage ne précisant pas le taux de matière grasse et autres informations obligatoires. Je souhaite juste que cette enseigne respecte le droit d’information du consommateur.

Léo répond:

picot-m-leoDepuis de nombreuses années, la viande bovine (bœuf et veau) non transformée est soumise à une réglementation stricte en matière d’étiquetage dans les points de vente et en établissement de restauration. Ainsi, les professionnels du secteur sont tenus d’indiquer le nom du morceau, son poids, son prix au kilo et son prix net, sa date d’emballage et sa date limite de consommation (DLC).
Suite au scandale de « la vache folle », depuis le 1er septembre 2000, conformément à une réglementation européenne, des mentions supplémentaires figurent sur l’étiquette des viandes bovines. Il s’agit des trois indications suivantes : 

  • le numéro de lot car  un lot de morceaux (ex : un lot d’entrecôtes) est nécessairement composé de viande provenant de plusieurs carcasses bovines, numérotées elles aussi, et travaillées le même jour.
  • Le lieu d’abattage et numéro d’agrément de l’abattoir: cette information permet de savoir dans quel pays l’animal a été abattu et d’identifier l’abattoir concerné.
  • Le lieu de découpe et numéro d’agrément de l’établissement de découpe : cette mention précise dans quel pays et dans quelle entreprise la carcasse de l’animal a été découpée et transformée.
  • A ces trois mentions rendues obligatoires s’ajoute depuis le 1er janvier 2002, l’indication de l’origine de la viande, c’est-à-dire non seulement le lieu d’abattage, mais aussi le lieu de naissance et le lieu d’élevage des bovins dont est issue la viande.

En revanche, le professionnel n’a pas l’obligation formelle de vous informer sur le taux de matière grasse contenu dans la viande achetée. Il est donc normal que Carrefour Market n’ait pas donné suite à votre demande.