Accueil / Toute l’actualité / Nos comportements en ligne scrutés à la loupe

Nos comportements en ligne scrutés à la loupe

Intéressée depuis de nombreuses années par les comportements des consommateurs en ligne, nous nous sommes penchés sur le baromètre 2017 du numérique, une étude de référence pilotée par l’Arcep, le Conseil Général de l’Economie (CGE) et l’agence du numérique : décryptage.

Le baromètre du numérique est une étude de référence annuelle, réalisée depuis 2000, par le Crédoc et qui permet de mesurer l’adoption par les français des équipements mais aussi étudier les pratiques numériques, détecter les inégalités d’accès ou de compétences pour permettre à l’Etat d’anticiper les grandes tendances, et mettre en œuvre une politique en faveur de l’appropriation du numérique par tous.

La numérisation de la société française se poursuit à un rythme rapide. Les ¾ de la population française se connectent quotidiennement à internet (dont 76 % de la population des 12 ans et plus et une augmentation de + 2 points par an). 

On constate que 2 personnes sur 3 ont effectué une démarche administrative en ligne, 61 % ont effectué un achat en ligne, 59 % sont inscrits sur les réseaux sociaux, 26 % ont recherché une offre d’emploi, 22 % ont acquis un bien ou un service auprès d’un particulier, et 13 % en ont proposé.

Le smartphone est devenu incontournable et près des trois quarts de la population en sont aujourd’hui équipés, alors qu’en 2011, moins d’un quart des français en possédait un.
Le mobile est désormais le terminal le plus souvent utilisé pour se connecter (42 %) devant l’ordinateur (38 %). Parmi les pratiques numériques en mobilité, la messagerie instantanée (43 %), les vidéos ou le téléchargement d’application.

La numérisation de la société est également à l’œuvre dans la sphère professionnelle. Les deux tiers des actifs occupés utilisent aujourd’hui un ordinateur au travail.

Pourtant des fractures persistent. En 2017, 12 % de la population de 12 ans et plus soit près de 7 millions de personnes ne se connectent jamais à internet et autant considèrent qu’internet est trop compliqué à utiliser. Plus de la moitié des français (52 %) déclarent ne pas profiter assez des opportunités offertes par les nouvelles technologies dans leur vie de tous les jours.

La confiance et la sécurité sont plus que jamais indispensables. Les internautes sont désormais plus vigilants. Le manque de protection des données personnelles est le premier frein à l’usage d’internet cité par les français (33 %). Les 18-24 ans étant les plus inquiets à ce sujet.

La confiance dans les notes, les évaluations ou les commentaires laissés en ligne progresse quant à elle fortement. En 2017, 47 % de la population leur fait plutôt confiance soit plus de 6 points par rapport à 2015. Ce taux s’élève à 60 % de ceux qui ont pratiqué un échange (marchand ou non) avec des particuliers. Cette confiance accrue accompagne le développement des pratiques entre pairs sur internet. Ainsi, 28 % de la population soit 9 points de plus qu’il y a deux ans se sont livrés à une pratique relevant de l’économie collaborative.

Les consommateurs qui souhaitent profiter des avantages d’internet sont de plus en plus en demande d’information, de conseils sur les risques de telle ou telle pratique. L’essor des objets connectés en est une illustration.

Pour répondre à cette demande, notre guide pédagogique "Internet et vous" a été actualisé, il disponible en téléchargement ici

Pour en savoir plus sur le baromètre du numérique du 27/11/2017 et consulter l’ensemble des données de l’enquête depuis 2007, rendez vous sur le site  www.data.gouv.fr

*Enquête réalisée en face à face en juin 2017 auprès de 2209 personnes représentatives de la population de 12 ans et plus, selon la méthode des quotas.