Accueil / Toute l’actualité / Orange bank : une banque innovante?

Orange bank : une banque innovante?

Après ING Direct, BforBank, Boursorama, Fortunéo, … une nouvelle venue fait son apparition sur le marché de la banque en ligne: Orange Bank. Créé par l’opérateur de téléphonie Orange, sa filiale bancaire, Orange Bank, devra faire sa place dans ce marché déjà très concurrentiel pour séduire les clients. Mais son offre est-elle si intéressante?

En effet, ils sont aujourd’hui près d’un français sur dix à disposer d’un compte bancaire en ligne, ce qui représente environ 2 500 000 comptes de dépôt (source : observatoire des métiers de la banque 2015), chiffre en constante progression.

Pour détenir un compte chez Orange bank, tout se passe sur l’appli mobile. Le smartphone doit être d’une version assez récente (au moins iOS 9 pour Iphone ou OS 5.0 pour Android). Aucune condition de revenus n’est exigée mais vous devez verser 50 euros lors de l’ouverture du compte.

Comme d’autres banques en ligne avant elle, Orange Bank a misé sur la gratuité d’un certain nombre d’opérations : aucun frais de tenue de compte (sous réserve d’effectuer au moins 3 opérations par mois, retraits ou virements mobiles par mois, la mise à disposition gratuite de la carte bancaire à paiement immédiat ou différé, la délivrance de certains documents, …

Son originalité : la possibilité pour le client de choisir le code confidentiel de sa carte bancaire, d’émettre des virements à un tiers via SMS, de payer avec son mobile (notamment en cas d’oubli de sa carte bancaire ).
En cas de perte de votre carte bancaire, vous pouvez via votre espace client la bloquer temporairement. Il suffira de la débloquer une fois retrouvée. Notez qu’en cas de perte définitive ou de vol de votre carte bancaire, vous devez faire immédiatement opposition. Il vous en coûtera 10 euros.
Vous pouvez également bloquer ou débloquer certaines fonctionnalités de votre carte bancaire (le sans contact) et connaître le solde de votre compte en temps réel.
Orange bank propose également sans frais une assurance complémentaire (assurance protection de l’identité, l’assurance moyen de paiement, protection achat et protection vie courante).

En revanche, pour l’heure, seule la carte Visa classique est disponible. Orange bank ne propose pas de cartes haut de gamme comme Visa premier ou Visa Infinite. Pour cela, il faudra vous tourner vers la concurrence : Bforbank, Ing Direct (mastercard gold).

S’agissant des frais bancaires en cas d’incident de fonctionnement du compte de dépôt tels que la saisie attribution les frais s’élèvent à 100 euros, le rejet d’un virement 8 euros, rejet d’un prélèvement 20 euros au maximum, et 14.50 euros pour la lettre d’information en cas d’émission de chèque sans provision. Mais à l’instar des autres banques, il n’existe pas de frais de commission d’intervention.
En cas d’utilisation d’un découvert autorisé, comptez 8% d’intérêts débiteurs alors que le découvert non autorisé ou une utilisation au-delà du découvert autorisé, les intérêts débiteurs s’élèvent à 16%. A cela s’ajoute 15 euros pour la lettre d’information pour compte débiteur non autorisé. Sur ce point, il n’y a pas de réel intérêt face aux banques classiques, qui savent facturer leurs clients en difficulté.

A la différence de certaines banques telles que Monabanq, ING Direct, ou Fortuneo par exemple, Orange Bank ne propose pas de crédit immobilier ni d’assurance vie. Reste à savoir si l’offre va s’étoffer dans le futur.
En conclusion, Orange Bank ne se distingue pas forcément des autres banques déjà existantes si ce n’est que tout se passe sur l’appli mobile et qu’elle propose quelques nouveaux services. En réalité tout est affaire de goût et le choix ne manque pas!  Mais cette banque en ligne arrivera t-elle à trouver son public? Elle compte sans doute sur les abonnés Orange mobile et fixe (plus de trente millions de clients) pour y arriver. Mais pas certain que ceux-ci décident d’en faire leur banque principale.