Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / Un monde pas si merveilleux?

loisirs Un monde pas si merveilleux?

Je me permets de vous envoyer ce mail car je n’arrive pas à trouver d’autres issues avec Disneyland Paris.  J’ai effectué un week-end à Disneyland du 19 au 21 mars avec un couple d’amis. J’ai opté par une vente par internet comme mes amis. Or, pour la vente effectuée le même jour, avec la même prestation et le même hôtel on a eu quasiment 200 euros d’écart. J’ai eu beau envoyer des mails, passer de nombreux coups de fils, tout cela pour m’entendre dire à la fin que je n’obtiendrais rien du tout! Je ne vous parle même pas du nombre d’attractions fermées que l’on a pas pu faire! C’est pour cela que je me retourne vers vous, dans l’attente que vous puissiez trouver une solution à mon problème.

Léo répond:

Avant toute commande, le professionnel se doit de détailler les caractéristiques du produit ou du service qu’il vend, afin de vous permettre d’évaluer sa qualité au regard du prix proposé. Une fois que vous avez validé votre panier (principe du double clic), la vente devient ferme et définitive. En effet, il y a eu rencontre entre l’offre et la demande. Vous avez accepté une prestation donnée au prix proposé. Aussi sauf, à ce que le prix soit réellement  dérisoire (erreur grossière du commerçant sur le prix affiché), au regard du produit/service offert, le commerçant n’a aucune obligation de vous rembourser une partie du prix. D’autant que l’acheteur ne bénéficie pas du délai de rétractation de 14 jours même si l’hébergement ou la prestation de loisirs a été achetée en ligne (article L221-28 du code de la consommation).