logement un syndic zélé!

Je vous contacte pour dénoncer les pratiques abusives de mon syndic de copropriété qui me réclame des frais de poste et de mise en demeure alors que je suis à jour du paiement de mes charges. J’ai pourtant expliqué ma situation personnelle mais il continue de m’envoyer ces courriers qu’il me facture 42,45€ à chaque fois! Aujourd’hui il me réclame 734.07€ que je ne peux absolument pas payer. Je peine déjà à régler mes charges mais je les paye tant bien que mal. Pouvez-vous m’aider?

Léo répond:

Le syndic a le droit de facturer des frais de mise en demeure, en plus des  frais d’expédition attachés à l’envoi par courrier recommandé. Le montant des honoraires des syndics pour les prestations de recouvrement de charges et relance après mise en demeure est librement fixé dans le cadre du contrat de syndic. Les copropriétaires doivent payer les charges dès que le syndic le leur demande via un appel de fonds. Les appels de fonds sont exigibles immédiatement. Le syndic est fondé à envoyer une mise en demeure pour charges non payées à partir du moment où elles ne sont pas réglées à temps. En revanche, si au moment de l’envoi des courriers de mise en demeure vous étiez à jour de vos charges, les frais imputés ne se justifient pas. Dans ce cas, envoyez à votre syndic un courrier pour contester les 734,07 euros réclamés.  A noter que, depuis le décret du 21 octobre 2015,  il est enfin légal en copropriété d’envoyer notifications et mises en demeure par voie électronique. Si votre syndic opte à l’avenir pour cette solution, les frais de mise en demeure devraient logiquement baisser.