Accueil / Toute l’actualité / Vers la fin du téléphone fixe?

Vers la fin du téléphone fixe?

5 à 6 millions de français sont abonnés à l’offre de ligne fixe d’Orange. L’opérateur téléphonique a communiqué fin août, sur la fin du Réseau Téléphonique Commuté (RTC) et le passage obligé à la technologie Voix sur IP qui nécessite donc l’équipement d’un boitier/ box. La presse s’est emparée du sujet et a évoqué la fin du téléphone fixe. Mais est-ce vraiment le cas?

Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) est une technologie utilisée en France depuis les années 70  pour acheminer les communications téléphoniques fixes sur le réseau cuivre (le service de téléphonie fixe).

Pour continuer d’offrir un service de qualité pour les communications sur les lignes fixes, Orange généralise progressivement la technologie Voix sur IP (VoIP), une technologie devenue le standard mondial de communication.

Dans une interview récente, la directrice générale d’Orange France, Fabienne Dulac, assure « qu’une offre de téléphone fixe seule, sans obligation d’abonnement à internet, au même prix, sera proposé au client, nous fournirons simplement en plus un petit boîtier au client qu’il raccordera à son téléphone » (article de l’AFP du 28/08/18).

Le service consommateurs d’Orange nous a précisé le déroulement de cette transition, qui devrait avoir lieu en deux temps :

–  1ere étape : à partir du 15 nov. 2018, Orange cessera de commercialiser de nouvelles lignes RTC. Si un nouveau client souhaite ouvrir une nouvelle ligne fixe après cette date, Orange lui fournira     le service téléphonique fixe sur VoIP (sur une ligne avec un support physique cuivre ou fibre) grâce à une box Orange.

– la 2ème étape débutera au plus tôt fin 2023 : la technologie RTC sera progressivement remplacée par la technologie voix sur IP par zone géographique pour l’ensemble des clients « ligne fixe). Orange accompagnera ses clients dans le choix d’une solution VoIP répondant à leurs besoins.

L’ALLDC prend acte de ce changement de technologie, mais sera vigilante sur  les mesures d’information, d’accompagnement des consommateurs par l’opérateur, et sur les pratiques commerciales d’Orange durant toute la phase de migration.