Accueil / Toute l’actualité / Attention aux accidents de la vie courante!

Attention aux accidents de la vie courante!

 

Depuis le 17 mars, nous sommes toutes et tous confinés à la maison. Le domicile est ainsi devenu, le bureau où l’on télétravaille, la classe où les enfants étudient, la salle de sport, la salle de jeux… Cette situation inédite a des conséquences sur nos modes de vie et les accidents de la vie courante (AcVC) sont en augmentation.

Mais de quoi s’agit-il exactement? Un accident de la vie courante est un traumatisme non intentionnel qui ne survient ni sur la route (accident de la circulation), ni pendant l’exercice d’une activité professionnelle (accident du travail). Les AcVC se répartissent entre les accidents domestiques, les accidents survenant à l’extérieur (par exemple en magasin), les accidents lors de la pratique de sports et les accidents de vacances et loisirs. Ils sont la troisième cause de mortalité en France, représentent plus de 5 millions de recours aux urgences par an, et près de 21 000 décès par an.

Parmi les accidents de la vie courante les plus fréquents on trouve les chutes. Elles représentent 80% des accidents de la vie courante chez les personnes âgées de plus de 65 ans mais les enfants de moins de 15 ans ne sont pas épargnés non plus. Le lieu de l’accident est le plus souvent la maison avec 48 % des accidents qui surviennent au domicile.

60% de ces accidents sont des chutes, suivis des coups, collisions, intoxications accidentelles, suffocation et brûlures.
Afin d’éviter les sinistres, profitons ensemble de cette période particulière pour s’informer, ou se remémorer les conseils et réduire au maximum les risques et les accidents de la vie courante.

Si toutefois, vous êtes victime d’un accident de la vie courante, pensez à solliciter votre assureur. Vous avez peut être souscrit une assurance des accidents de la vie.

Pour en savoir plus sur cette garantie n’hésitez pas à consulter notre fiche ici.
C’est grâce à l’information, la prévention, et l’action de chacun que nous parviendrons à faire baisser le nombre d’accidents de la vie courante.