Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / chère station essence!

automobile chère station essence!

Je tiens à vous signaler une pratique scandaleuse de la part de la station essence Leclerc Bollène. J’ai pris récemment du gazole pour la somme de 40,01 euros, et il m’a été débité sur mon compte la somme de 150 euros, soit une différence de 109,99 euros. J’ai donc contacté le centre Leclerc qui m’a répondu qu’il n’y était pour rien, et qu’il s’agissait d’une marge de sécurité prise par les banques. J’ai alors été invité à me rapprocher de ma banque. C’est la première fois que je fais face à ce type de situation. Comment une banque peut-elle prélever une somme différente de celle qui est mentionnée lors de la validation du paiement sur le terminal?

Léo répond:

L’opération que vous contestez est en réalité le prépaiement : lorsqu’un client achète de l’essence dans une station-service 24/24, le terminal de paiement applique un forfait défini par le commerçant (de 100 à 150€). Avant la transaction,  son compte bancaire est interrogée par le Centre d’autorisation, s’assurant qu’il dispose du montant maximal du forfait. Lorsque le client raccroche la pompe et que la transaction est effective, le prépaiement s’annule automatiquement et le compte n’est normalement débité que du réel montant de la transaction. Malheureusement, il peut arriver que cette annulation « automatique » prenne en réalité plusieurs jours, notamment s’il y a un problème de mise à jour dans les distributeurs de la station essence. Les associations de consommateurs ont signalé à plusieurs reprises ce désagrément sans qu’une solution réellement satisfaisante n’ait été trouvée.