Accueil / Toute l’actualité / Des actions de prévention pour une baignade en toute sécurité

Des actions de prévention pour une baignade en toute sécurité

En France, les noyades sont responsables chaque année d’environ 1000 décès, et parfois, elles laissent de graves séquelles. Elles sont la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. A tout âge, la baignade comporte des risques. Les pouvoirs publics sont conscients des enjeux et par diverses mesures tentent de sensibiliser, former afin de faire baisser ces statistiques.

En février dernier, Santé Publique France a publié les principaux résultats de son enquête NOYADES. Cette enquête, menée tous les trois ans en période estivale a été réalisée avec le soutien du Ministère des Solidarités et de la Santé, du Ministère de l’Intérieur, du Ministère des Sports, et du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

Les résultats sont inquiétants, avec une augmentation importante du nombre de noyades accidentelles en France. On est ainsi passé de 1266 accidents recensés en 2015 à 1649 cas en 2018, et une stabilisation du nombre de noyades accidentelles suivies de décès (436 en 2015, et 406 en 2018). L’augmentation des noyades accidentelles entre les étés 2015 et 2018 est observée essentiellement chez les moins de 13 ans. Chez les enfants de moins de 6 ans, la hausse est, tout lieu de baignade confondu, de 96 % et de 132 % pour les seules piscines privées familiales.
Au regard des résultats de l’enquête noyades 2018, le Ministère des Sports, en collaboration avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, s’est mobilisé pour lutter contre ce risque.

En avril 2019, le Ministère des Sports a lancé le plan aisance aquatique. L’objectif est de mieux prévenir les risques de noyades en responsabilisant notamment les parents à l’acquisition des bases du savoir flotter, mais aussi par un plan de développement des piscines pour les territoires les moins équipés avec un budget de 15 millions d’euros.

Par ailleurs, le dispositif national «j’apprends à nager» a vu son budget doubler. Le Ministère des Sports finance des cours de natation pendant les vacances scolaires pour les enfants de 4 à 12 ans. En 2020, le ministère entend l’étendre aux adultes.
Enfin, le Ministère des Sports a réalisé une série de 7 tutoriels de deux minutes chacune pour permettre aux parents de transmettre à leurs enfants les acquis de base pour se familiariser avec le milieu aquatique.

En 2020, la campagne de prévention se poursuit. Elle met en avant la nécessité d’une surveillance permanente des enfants et l’apprentissage de la natation dès le plus jeune âge comme principaux axes de prévention.
Des affiches sont disponibles en français et en anglais «pour se baigner en toute sécurité» sur les sites de pratiques, les clubs de plage et les piscines de campings.

Consulter la fiche se baigner sans danger ici

Cette campagne s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de santé 2018-2022.
Si ces mesures nous paraissent aller dans le bon sens, il nous semble cependant que la prévention des noyades ne devrait pas être réalisée uniquement en période estivale. Si les parents doivent être le plus possible, acteurs dans l’apprentissage par leurs enfants de la natation, les pouvoirs publics doivent mettre à leur disposition les moyens de cet apprentissage. Les cours de natation sont pris d’assaut en septembre de chaque année, et sauf à être disponible de 15h à 15h30 le mercredi, l’enfant n’y a pas accès.
A notre sens, Il faut considérer l’apprentissage de la natation comme un savoir indispensable, comme la lecture ou l’écriture, et accentuer le rôle des écoles et des collèges dans un plan ambitieux d’enseignement de la natation.

Pour passer un été serein suivez les recommandations du ministère des solidarités et de la santé pour vous baigner en toute sécurité:

  • Apprenez tous à nager ;
  • Baignez-vous en même temps que vos enfants ;
  • Choisissez les zones de baignade surveillées ;
  • Respectez les interdictions de baignade ;
  • Tenez compte de votre état de forme ;
  • Ne consommez pas d’alcool avant et pendant la baignade.
    Dans votre piscine
  • Baignez-vous en même temps que vos enfants ou désignez un seul adulte responsable de la surveillance ;
  • Ne faites pas autre chose lorsque votre enfant se baigne ;
  • Ne restez pas le regard fixé sur votre téléphone ou votre tablette ;
  • Ne vous absentez pas, même quelques instants ;
  • Soyez particulièrement vigilants lors des baignades dans des piscines «hors-sol» (non enterrées) qui ne disposent pas de dispositif de sécurité.
  • Les dispositifs ne remplacent pas la surveillance active et permanente des enfants par un adulte.
    En mer
  • Nagez dans les zones de baignade surveillées ;
  • Nagez accompagné ou en signalant votre lieu de baignade ;
  • Nagez avec une bouée de nage en eau libre ;
  • Nagez le long du rivage.

Ou encore les recommandations des sapeurs pompiers de France des Sapeurs-Pompiers de France

À noter : Le numéro d’appel d’urgence européen est le 112 et le numéro d’urgence en mer est le 196