Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / Des frais de santé exorbitants!

santé Des frais de santé exorbitants!

Ma fille lors d’un voyage aux USA a dû se rendre à l’hôpital de Miami pour faire un examen suite à une suspicion de phlébite. Elle n’a pas été hospitalisée. La facture des examens est arrivée quelques semaines après son retour de voyage pour un total de plus de 3000 euros. Elle est étudiante et ne peut pas régler cette somme. Elle avait pourtant deux assurances dont l’une avec sa carte de crédit Europe Assistance, l’autre souscrite chez Allianz avant son départ. J’ai fait l’ouverture de dossier avant même qu’elle arrive à l’hôpital ce qui en théorie nous évitait l’avance de frais. Nous n’y comprenons plus rien: les mises en demeure et injonctions à payer arrivent à la maison avec des sommes différentes! Nous ne savons plus comment faire. Merci pour votre aide.

 Léo répond:

Dans certains pays dont les États-Unis d’Amérique les frais médicaux coûtent très chers. C’est donc généralement au patient de s’acquitter des frais sur place et de conserver les prescriptions et justificatifs de paiement telles que les factures en vue d’un éventuel remboursement. De retour en France, il convient de se rapprocher de l’assurance maladie qui peut prendre en charge toute ou partie de ces frais à condition de remplir le formulaire de soins reçus à l’étrangerSachez que seuls les soins médicaux urgents et imprévus sont concernés. Aussi, il est vivement recommandé de souscrire un contrat d’assurance, d’assistance et/ou rapatriement avant de partir à l’étranger, ce que vous avez fait. En fonction du contrat que vous avez souscrit et sous réserve de vérifier les conditions générales de vos contrats, l’une de vos assurances devrait prendre en charge vos frais de santé et régulariser ainsi la situation. Dans le cas où votre démarche n’aboutit pas alors que votre fille est effectivement couverte, nous vous invitons vivement à vous rapprocher d’une association de consommateurs proche de votre domicile pour qu’elle intervienne auprès de l’assureur en cause.