Accueil / Toute l’actualité / Le MNE dresse le bilan de l’année 2019

Le MNE dresse le bilan de l’année 2019

Le médiateur national de l’énergie (MNE) vient de publier son rapport pour l’année 2019. Il relève une augmentation des litiges dans ce secteur soit + de 35% au regard de l’année précédente (et jusqu’à plus de 86% par rapport à 2016) et épingle au passage certains fournisseurs d’énergie.

M. Challan Belval succède à M. Gaubert qui déjà, indiquait le nombre croissant des litiges en matière d’énergie ces dernières années. Cette constatation est cohérente avec notre ressenti sur le terrain où les litiges concernant ce secteur sont légion.

Parmi les deux missions principales du MNE figurent l’information des consommateurs sur leurs droits et la résolution amiable des litiges. A ce titre, il est un observateur privilégié des grandes tendances du secteur de l’énergie.

D’après le médiateur, l’augmentation spectaculaire de ces litiges s’explique en particulier par le fait que l’énergie est désormais un secteur très concurrentiel qui conduit certains acteurs à s’affranchir de la réglementation en vigueur. Elle est également due à l’installation des compteurs communicants (Linky pour l’électricité et Gazpar pour le gaz naturel), ainsi qu’à une meilleure connaissance par les consommateurs de la médiation de l’énergie.

Rappelons que l’abonné d’un contrat de gaz naturel ou d’électricité peut saisir le MNE en dernier recours dès lors qu’il n’a pas obtenu satisfaction ou une réponse du service client de son distributeur. Après instruction de son dossier, le médiateur rend alors une recommandation (non contraignante) qui est suivie d’effet par les distributeurs dans 85% des cas. Toutefois, le MNE juge ce ratio encore insuffisant et plaide pour une application systématique de ses recommandations.

Pour le saisir il suffit de le contacter directement sur son site internet energie-mediateur ou par courrier non affranchi à MNE Libre réponse n°59252 75443 Paris cedex 09.

Conformément à sa mission, le médiateur propose également des pistes d’amélioration prioritaires à savoir :

-Faire progresser les pratiques des acteurs du secteur, notamment celles du fournisseur ENI et du gestionnaire de réseau ENEDIS ;
– Faire cesser le démarchage abusif et frauduleux en le dénonçant auprès des pouvoirs publics et en faisant des propositions pour encadrer très strictement le démarchage à domicile ;
– Veiller à ce que l’ouverture des marchés se fasse au bénéfice des consommateurs, en les informant sur leurs droits et obligations, et en les aidant à régler les problèmes qu’ils rencontrent ;
– Accompagner les consommateurs dans la perspective de la fin des tarifs réglementés de vente de gaz naturel grâce à son service d’information Energie-Info et en mettant à disposition son comparateur d’offres www.comparateur.energie-info.fr neutre et indépendant prévu par la loi énergie-climat.

Créé par la loi n°2006-1537 du 7 décembre 2006 relative au secteur de l’énergie, le médiateur a désormais près de 14 ans d’existence. On aurait ainsi pu penser que le nombre des litiges fléchirait avec le temps, mais c’est le phénomène inverse qui se produit. L’information, et la vigilance du consommateur reste donc de mise.

Pour en savoir plus sur l’ensemble des propositions du médiateur cliquez ici

Le rapport du médiateur de l’énergie est disponible ici