Accueil / Toute l’actualité / Le paiement sans contact étendu

Le paiement sans contact étendu

Malgré la méfiance dont il pouvait faire l’objet, il y a encore quelques mois, le paiement sans contact voit le plafond des paiements se rehausser, à la faveur de la crise du COVID-19.

Désormais, les porteurs d’une carte bancaire intégrant la technologie NFC pour Near Field Communication, et reconnaissable grâce au logo(mettre le logo), peuvent payer leurs achats jusqu’à 50 euros (au lieu de 30 euros auparavant) en approchant leur carte bancaire (à 3-4 centimètres environ) du terminal du commerçant, sans avoir besoin de saisir leur code confidentiel.

Les acteurs de la chaîne des paiements, tout comme les pouvoirs publics voient dans cette solution, un moyen de renforcer la sécurité sanitaire des commerçants et des consommateurs, puisque le paiement sans contact évite la manipulation des pièces et billets ou de toucher les terminaux de paiements.

Rappelons que les clients qui ont désactivé la fonctionnalité sans contact de leurs cartes bancaires, auprès de leur banque, ne sont pas concernés par le changement de plafond.

A noter, que votre banque fixe également un montant maximum cumulé des achats sans contact pour une périodicité donnée (par jour, semaine ou mois) ainsi qu’un nombre maximum de transactions consécutives autorisées. Une fois l’un de ces seuils atteint, il faut effectuer une opération avec saisie de votre code confidentiel (par exemple, un retrait ou un paiement) pour réinitialiser le paiement sans contact.

Dans ce cadre, sachez que les banques se sont engagées à prendre en charge le risque de fraude pour tous les paiements sans contact par carte sans code confidentiel quel que soit le montant. Ainsi, si vous êtes victimes d’une perte ou du vol de votre carte bancaire, votre banque ne vous appliquera aucune franchise (aujourd’hui de 50 euros) pour les achats frauduleux effectués en mode sans contact.

Toutefois, nous vous conseillons de rester vigilant pour éviter les déconvenues.