alimentation Livrez-moi!

Je me permets de vous contacter car je suis victime d’une arnaque de la part du site de livraison de repas Ubereats. En effet, j’ai passé une commande dimanche soir d’un montant de 80,50€.  La commande n’a jamais été livrée. J’ai donc fait une réclamation sur le site afin de demander le remboursement de ma commande. Depuis Ubereats me répond qu’il ne peut pas me rembourser sous prétexte que le livreur aurait soi-disant essayé de me contacter. Je n’ai aucune trace d’un appel sur mon téléphone. Après plusieurs échanges avec le service client, lui demandant de me donner une preuve de ces appels, il ne m’en donne pas et me dit systématiquement qu’il ne peut pas accéder à ma requête. J’ai essayé de joindre le service clients par téléphone mais je n’y arrive pas. Je voulais savoir si j’avais d’autres recours, tels que l’envoi d’une lettre recommandée etc…?

Léo répond:

A la lecture des conditions générales d’Uber, nous constatons  que la société se dégage de toute responsabilité quand l’inexécution ou la mauvaise exécution est imputable au client. En revanche, le professionnel doit vous prouver que le livreur a vainement tenté de vous appeler. A défaut, vous pourrez faire jouer la clause de responsabilité d’Uber relative aux services de transports : « Uber ne contestera pas être responsable de plein droit et solidairement avec le Prestataire Tiers de la bonne exécution de ses obligations résultant du service de transport réalisé en France à la suite d’une réservation effectuée par le biais des Services. Il est par ailleurs rappelé à ce titre qu’Uber ne fournit pas de services de transport mais bien des services dits de « centrale de réservation » au sens du droit français applicable. Toutefois, une telle responsabilité d’Uber ne saurait être engagée en tout ou partie en cas d’inexécution ou de mauvaise exécution du service de transport lorsque cette inexécution ou mauvaise exécution Vous est imputable, ou lorsque cette inexécution ou mauvaise exécution résulte d’un fait imprévisible et insurmontable d’un tiers étranger à la fourniture du service de transport, ou encore en cas de force majeure ». En pratique, envoyez un courrier au service client en leur demandant de vous prouvez que l’inexécution est de votre fait. En cas d’absence de réponse ou de réponse insatisfaisante, vous pourrez recourir à la médiation de l’association nationale des médiateurs (ANM) par courrier au 62, rue Tiquetonne 75002 Paris, ou par e-mail en complétant le formulaire de saisine en ligne à l’adresse suivante https://www.anm-conso.com« .