Accueil / Toute l’actualité / Monnaie et placement virtuels: décryptage de la cryptomonnaie

Monnaie et placement virtuels: décryptage de la cryptomonnaie

Les plateformes de cryptomonnaie et de crypto-actifs rencontrent un engouement croissant chez certains épargnants, en quête de gains rapides. Mais cette monnaie virtuelle particulièrement en vogue chez les jeunes est aussi un nouveau terrain de jeux pour les arnaqueurs. Mais qu’est-ce que la crypto-monnaie? Et quels sont les conseils à suivre pour éviter d’y perdre des plumes?

Une crypto monnaie, dont la plus connue est le Bitcoin, est une monnaie virtuelle alternative à la monnaie classique. La crypto monnaie ne dispose pas de support physique (pas de billets, pas de pièces). Elle permet toutefois de réaliser des transactions financières, des achats, des virements, ou du stockage de valeur, comme la monnaie traditionnelle, cependant tout est 100% numérique.

Généralement créée par un logiciel open source, la cryptomonnaie est cryptée et ne peut être utilisée que par les personnes détenant le code de décryptage. Il peut s’agir d’un mot de passe, d’une empreinte digitale ou de tout autre élément permettant de s’identifier. Contrairement à la monnaie classique, les transactions financières sont très rapides, très peu coûteuses, anonymes et échappent à tout système de régulation bancaire. Grâce au système de cryptographie, les transactions ne peuvent en principe pas non plus être falsifiées.

La cryptomonnaie fonctionne avec la blockchain, qui est un registre, une grande base de données qui a la particularité d’être partagée simultanément avec tous ses utilisateurs, tous également détenteurs de ce registre et qui ont également tous la capacité d’y inscrire des données, selon des règles spécifiques fixées par un protocole informatique sécurisé grâce à la cryptographie.
Ainsi, «Les crypto-actifs sont des actifs numériques se servant d’un réseau informatique et reposant sur la «blockchain», afin de pouvoir valider et effectuer des transactions entre deux, ou plusieurs entités. Ces actifs ne requièrent pas l’intervention de «tiers de confiance», comme nos banques pour vérifier les transactions. C’est le réseau informatique lui-même, la blockchain qui valide elle-même les transactions, et garantie le fonctionnement des crypto-actifs» (source : la finance pour tous).

Depuis la loi PACTE, pour la croissance et la transformation des entreprises du 22 mai 2019, les plateformes proposant ce type de produits doivent être agréées en France ou disposer du passeport européen pour fournir des services d’investissement.
Avant de vous lancer dans ce type d’investissement, n’hésitez pas à vous renseigner pour bien comprendre le fonctionnement de ces placements, et assurez-vous que l’entité qui vous sollicite est agréée par l’Autorité des marchés financiers en tant que prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) et donc qu’elle est autorisée à proposer ce type de services aux particuliers.
Les fraudes sont nombreuses dans ce secteur, certains acteurs n’hésitent pas à usurper l’identité de véritables prestataires de services sur actifs numériques, et vous laissent croire qu’ils sont agréés.

L’autorité des marchés financiers recense sur son site internet, les arnaques les plus fréquentes rencontrées par des épargnants. Il s’agit pour les fraudeurs de promouvoir les crypo-monnaies en insistant sur des rendements très attractifs. Ils n’hésitent pas à proposer des pseudo-formations pour sensibiliser l’épargnant aux crypto monnaies, et lorsqu’il s’agit pour lui de récupérer les fonds, les interlocuteurs sont injoignables.

Selon les chiffres communiqués par Epargne Info Service de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les pertes totales déclarées par les épargnants concernant les arnaques à la cryptomonnaie atteignaient près de 30 millions d’euros en 2019.
Des chiffres en baisse entre janvier et octobre 2020 puisque le préjudice total déclaré par les épargnants atteint un peu plus de 4 615 000 euros. Une diminution importante qui s’explique en partie par la période de crise sanitaire actuelle, plus propice à la prudence et la conservation de son épargne dans des produits sans risques (livrets, assurance vie…). Cette tendance 2020, ne doit pas cacher qu’en volume, les escroqueries en matière de cryptomonnaie restent la deuxième source d’escroquerie derrière le Forex. Soyez prudents!

 

Définition de la crypto monnaie  ici

Définition de la blockchain : Rapport de la mission d’information commune de l’Assemblée nationale sur les usages des chaînes de blocs et autres technologies de certification de registre décembre 2018

Pour en savoir plus sur les arnaques concernant la cryptomonnaie, rendez vous ici

En cas de doute, contactez la plateforme AMF Epargne Info Service au 01 53 45 62 00.