Accueil / Toute l’actualité / Semaine européenne et objectifs de développement durable : tous acteurs!

Semaine européenne et objectifs de développement durable : tous acteurs!

La semaine européenne du développement durable est un événement annuel. Elle se déroule cette année du 30 mai au 5 juin. Elle a pour objectif de promouvoir le développement durable à travers des actions de sensibilisation et de favoriser une mobilisation concrète tant individuelle que collective. Alors que la semaine se termine, l’ALLDC souhaite rappeler son implication en matière d’environnement, de développement durable qu’il s’agisse de représenter les consommateurs dans les instances de concertation pour faire évoluer les textes, d’animer des actions de sensibilisation et de diffuser des bonnes pratiques, d’informer les consommateurs sur les enjeux et ainsi permettre à tous de jouer un rôle d’acteur du développement durable.

En effet, 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) ont été adoptés en septembre 2015 par 193 pays à l’ONU. Ils couvrent notamment le climat, la biodiversité, l’énergie, l’eau, la pauvreté, l’égalité des genres, la prospérité économique, la paix, l’agriculture, l’éducation etc…

Les ODD visent à transformer nos sociétés en éradiquant la pauvreté et en assurant une transition juste vers un développement durable d’ici à 2030. Ils constituent un cadre de référence pour agir, un outil de sensibilisation, une source d’opportunités économiques et un levier de collaboration multi-acteurs. Ces 17 objectifs s’accompagnent de 169 cibles qui viennent préciser leur contenu. Ils s’adressent à tous types d’acteurs. Ces derniers devront identifier les objectifs de développement durable les plus pertinents pour leurs organisations.

Chaque État doit ensuite définir une feuille de route pour mettre en œuvre les objectifs de développement durable à l’horizon 2030. La France a donc mis en place une concertation entre les différentes parties prenantes pour traduire en objectifs opérationnels les ODD. L’ALLDC  a pris part à cette concertation.

Pour mesurer les progrès accomplis 232 indicateurs ont été adoptés par la Commission statistique des Nations-Unies. Les États sont donc invités à définir leur propre jeu d’indicateurs pour le suivi au niveau national. En France, le travail de sélection des indicateurs a été confié au conseil national de l’information statistique; 98 indicateurs ont été sélectionnés.

Pour l’ALLDC les questions liées à l’environnement et au développement durable concernent les consommateurs et depuis longtemps l’association a orienté son action de manière à couvrir ces problématiques. Elle agit au quotidien en actionnant plusieurs leviers :

  • Elle participe aux travaux de concertation soit directement soit en se regroupant avec d’autres acteurs, par exemple via la plateforme RSE;
  • Elle s’associe à des actions de plaidoyers en direction des entreprises pour qu’elles s’engagent par la RSE vers le développement durable par exemple via le collectif de l’éthique sur l’étiquette;
  • Elle sensibilise les consommateurs par des actions sur le terrain d’éducation à la consommation.

Elle considère cependant qu’il faut se donner d’autres moyens pour mieux faire et pour cela il est urgent de trouver d’autres modes de consommation, d’autres modèles économiques.

Pour réussir, devra être à l’initiative des citoyens, des consommateurs qui de plus en plus exigent des informations sur l’origine,  la réparabilité, l’impact environnemental des produits, les conditions sociales de production et des engagements de qualité contrôlés. Il appartient aujourd’hui au marché de s’adapter pour répondre à ces attentes grandissantes.