Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / un alias encombrant!

banque un alias encombrant!

Je vous adresse ce message afin que vous m’aidez à combattre une usurpation d’identité. En effet , je suis victime d’une usurpation d’identité suivi d’un interdit bancaire qui a été levé l’année dernière et récemment j’ai voulu emprunter avec un organisme de crédit pour financer une location longue durée avec option d’achat pour un véhicule neuf.
Cependant, en donnant tous les justificatifs prouvant mon innocence, cet organisme a refusé de me financer.
Donc je me tourne vers vous, si vous avez des solutions à m’apporter pour me sortir de cette usurpation s’il vous plaît.

Léo répond:

Hélas, il n’existe pas de solution miracle dans votre cas. Vous êtes probablement toujours fiché au FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) avec la mention «identité usurpée». Ce fichage a pour objet d’éviter que d’autre(s) compte(s )bancaire(s) ou crédit(s) à la consommation ne soient encore ouverts à votre nom. En l’espèce, malgré votre qualité de victime, le prêteur considère sans doute que le risque est trop grand compte tenu du contexte. Il n’existe pas de droit au crédit en France, l’octroi d’un crédit est donc laissé à la libre appréciation des banques et des organismes de crédits. Néanmoins, si vous voulez malgré tout la levée de ce fichage, vous devez vous rapprocher de la banque de France. Mais attention, vous permettrez ainsi à l’usurpateur de commettre d’autres méfaits à votre nom. Sinon, vous pouvez tenter auprès d’un autre prêteur qui à la lumière de votre situation sera peut être plus compréhensible.