automobile Un bruit anormal

J’aurais besoin de conseils et ne sait pas trop a qui m’adresser. J’ai acheté en février un véhicule très récent au concessionnaire Nissan. Une semaine après, je me rends compte qu’il fait un bruit suspect; je l’ai donc signalé au concessionnaire qui l’a récupéré pour l’examiner. Ce même jour, il a dû répondre à plusieurs réclamations que nous avions faites : sièges et tissus non lavés, rayures multiples, pneu écorché, bruit suspect lève-vitre avant, lèche boue à moitié détaché…Elle nous avait été livrée dans un état lamentable, loin de ce qui avait été prévu… Le vendeur a dissimulé les écorchures des pneus en mettant de la cire, c’est pour cela que cela n’a pas pu être immédiatement détecté. Après cette visite, le concessionnaire a soutenu qu’il n’y avait aucun bruit suspect… J’ai ramené plusieurs fois mon véhicule afin de régler tous les petits soucis précédemment mentionnés, y compris le bruit, mais à chaque fois le concessionnaire me disait qu’il n’y a rien! J’ai fini par aller voir un autre garagiste qui, après l’avoir conduit pendant 2 minutes, m’a confirmé qu’il y avait bien un bruit anormal! Les coupelles d’amortisseurs sont à changer. Nissan a reconnu qu’il y avait bien quelque chose, mais non garanti par leurs clauses! Le concessionnaire m’a fait perdre beaucoup de temps et la voiture n’est même plus sous garantie constructeur depuis avril. Si le vendeur avait pris au sérieux ma demande depuis le mois de février, j’aurais pu bénéficier de la garantie constructeur! La réparation coûte minimum 500€ et c’est totalement anormal sur une voiture d’à peine 2 ans. Les coupelles se changent entre 80 000 km et 120 000 km, alors que le kilométrage était de 20 000 km au moment de l’achat. J’ai envoyé a Nissan un courrier qui est à ce jour sans réponse. Existe-t-il une solution afin que le concessionnaire prenne ses responsabilités et que Nissan prenne en charge le remplacement des coupelles d’amortisseurs? Merci par avance pour votre aide.

Léo répond:

Certes vous bénéficiiez de la garantie constructeur Nissan lors de l’achat de votre véhicule. Si une telle garantie peut s’avérer intéressante pour le client car elle prend en charge certaines pièces défectueuses et/ou la main d’oeuvre, elle ne substitue en rien aux garanties légales en vigueur. Ainsi, conformément à l’article 1641 du code civil, vous bénéficiez de la garantie légale des vices cachés qui dispose: « Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l’usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise, ou n’en aurait donné qu’un moindre prix, s’il les avait connus ». En d’autres termes, si vous aviez connu l’existence de ce vice au moment de l’achat, vous n’auriez pas acheté ledit véhicule ou exigé une diminution du prix. Le concessionnaire est donc tenu de prendre à sa charge les coupelles d’amortissement. S’il s’y refuse, ou en l’absence de réponse du service relations clientèle de Nissan dans un délai d’un mois, vous pourrez soumettre votre litige à la médiation CMFM. Vous pouvez le saisir directement en ligne en cliquant ici  ou par courrier au 21 rue Malmaison 75013 Paris. Sachez que vous conservez le droit de saisir le tribunal compétent à l’issue du processus de médiation si la réponse du médiateur ne vous satisfait pas ou si le concessionnaire refuse d’appliquer l’avis qui vous est favorable.