Accueil / Ça n'arrive pas qu'aux autres ! / Vous avez dit accident?

assurance Vous avez dit accident?

Je me permets de vous contacter suite à la souscription de l’assurance Swisas. J’ai pris une assurance chez eux et j’ai eu un sinistre. Mon téléphone est tombé de ma poche. L’assureur refuse de prendre ce sinistre en charge car apparemment cela n’est pas accidentel. J’ai téléphoné plusieurs fois pour avoir des explications, mais l’assureur ne veut rien savoir. Donc cela fait un an que je paye une assurance pour rien du tout vue qu’elle ne couvre rien du tout. C’est l’assurance la plus chère que j’ai prise!

Léo répond:

En fait, tout dépend ici de la manière dont votre assureur définit la notion de sinistre accidentel. Généralement, pour les assureurs, l’accident suppose non pas que vous ayez fait tomber votre téléphone sans faire exprès mais plutôt qu’un tiers vous a bousculé et que c’est à cause de cette action que votre téléphone est tombé. Pour en avoir le cœur net, il va falloir vous reporter aux conditions générales (notice d’information) de votre contrat d’assurance. Si votre contrat ne couvre pas votre maladresse, l’assureur n’est pas tenu de vous indemniser. Rappelez-vous que c’est l’assureur qui définit précisément dans la notice d’information les sinistres garantis. Seule une lecture attentive de votre contrat vous permettra de contester, s’il y a lieu, la position de l’assureur, en lui adressant un courrier, de préférence en recommandé, en lui demandant d’appliquer la garantie souscrite conformément au contrat qui vous lie (article L113-5 du code des assurances). En revanche, si votre sinistre ne relève pas d’un sinistre accidentel au sens du contrat, la position de l’assureur est parfaitement justifiée et vous êtes sans recours.